Événements

Visites – Réservation obligatoire

Infos pratiques

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

Merci à Emmanuelle Lequeux et à Beaux Arts magazine pour ce joli article sur l’exposition « La marche supplémentaire ». Organisée avec Marcelle Alix, elle se tient tout l’été, jusqu’au 1er septembre.

Thank you Emmanuelle Lequeux and Beaux Arts magazine for this nice article on our exhibition ‘The Extra Step’. Organized with Marcelle Alix, it runs the whole summer, until September 1st.

#maisonlouiscarre #alvaraalto #marcellealix #lauralamiel #iankiaer #charlottemoth #miraschor
... Voir plusVoir moins

Merci à Emmanuelle Lequeux et à Beaux Arts magazine pour ce joli article sur l’exposition « La marche supplémentaire ». Organisée avec Marcelle Alix, elle se tient tout l’été, jusqu’au 1er septembre. 

Thank you Emmanuelle Lequeux and Beaux Arts magazine for this nice article on our exhibition ‘The Extra Step’. Organized with Marcelle Alix, it runs the whole summer, until September 1st. 

#maisonlouiscarre #alvaraalto #marcellealix #lauralamiel #iankiaer #charlottemoth #miraschor

0 CommentairesComment on Facebook

Pour la troisième fois, nous participons au festival Les Mesnographies, avec la série "With All Our Might" de la photographe et réalisatrice franco-américaine Déborah Farnault.

La Californie, cinquième puissance économique mondiale, est aux premières lignes du réchauffement climatique. Les vagues de chaleur, qui y sévissent depuis plusieurs années, ne sont pas de simples sécheresses temporaires ; elles sont bien le résultat d’une désertification progressive de la région. À travers une approche topographique, Déborah Farnault présente des images dénudées d’artifices : quelques intérieurs silencieux, des visages fatigués et l’immensité des paysages arides. "With All Our Might" aborde les notions de nostalgie, d’aliénation et d’un romantisme qui s’effrite sous la lumière implacable du désert californien.

For the third time, we take part in the Mesnographies festival with The series ‘With All Our Might’ by Franco-American photographer and director Déborah Farnault.

California, the world’s fifth largest economy, is on the front lines of global warming. The heat waves, which have been raging there for several years, are not simple temporary droughts; they are indeed the result of a progressive desertification of the region. Using a topographical approach, Déborah Farnault presents images stripped of artifice: a few silent interiors, tired faces and the immensity of arid landscapes. ‘With All Our Might’ addresses notions of nostalgia, alienation and a romance that crumbles under the relentless light of the Californian desert.

Jusqu'à / Until 14.07.2024

#maisonlouiscarre #alvaraalto #mesnographies #deborahfarnault #outdoorphotography
... Voir plusVoir moins

Pour la troisième fois, nous participons au festival Les Mesnographies, avec la série With All Our Might de la photographe et réalisatrice franco-américaine Déborah Farnault.

La Californie, cinquième puissance économique mondiale, est aux premières lignes du réchauffement climatique. Les vagues de chaleur, qui y sévissent depuis plusieurs années, ne sont pas de simples sécheresses temporaires ; elles sont bien le résultat d’une désertification progressive de la région. À travers une approche topographique, Déborah Farnault présente des images dénudées d’artifices : quelques intérieurs silencieux, des visages fatigués et l’immensité des paysages arides. With All Our Might aborde les notions de nostalgie, d’aliénation et d’un romantisme qui s’effrite sous la lumière implacable du désert californien.

For the third time, we take part in the Mesnographies festival with The series ‘With All Our Might’ by Franco-American photographer and director Déborah Farnault.

California, the world’s fifth largest economy, is on the front lines of global warming. The heat waves, which have been raging there for several years, are not simple temporary droughts; they are indeed the result of a progressive desertification of the region. Using a topographical approach, Déborah Farnault presents images stripped of artifice: a few silent interiors, tired faces and the immensity of arid landscapes. ‘With All Our Might’ addresses notions of nostalgia, alienation and a romance that crumbles under the relentless light of the Californian desert.

Jusquà / Until 14.07.2024

#maisonlouiscarre #alvaraalto #mesnographies #deborahfarnault #outdoorphotographyImage attachment

0 CommentairesComment on Facebook

« Le travail de Charlotte Moth se place avec légèreté dans le monde (...) S’il est difficile de trouver de fortes interprétations de l’art à partir de 1990, le livre d’Ina Blom "On the Style Site: Art, Sociality and Media Culture" identifie certains des contextes auxquels un groupe d’artistes, principalement européens, répondent aujourd’hui. Blom identifie le style – en particulier les intérieurs, les environnements et les espaces qui deviennent simultanément publics et privés – comme un nouveau domaine de recherche et comme un tournant quelque peu déroutant par rapport aux préoccupations antérieures des avant-gardes du XXe siècle, portant sur la fusion de l’art et de la vie. On peut envisager le travail de Moth comme partageant des caractéristiques avec celui d’artistes tels que Dominique Gonzalez-Foerster et Tobias Rehberger (parmi le groupe plus large abordé par Blom), en ce que l’espace de la galerie devient absolument nécessaire pour contenir une combinaison complexe d’éclairages, d’objets, d’éléments de mobilier et de présentation, d’histoires, d’arrangements et d’images, n’ayant pas tous le même poids, la même existence physique ou la même présence sculpturale. » (Ian Hunt, 2016)

Charlotte Moth est née en 1978 à Carshalton, Royaume-Uni. Elle vit à Paris depuis 2007.
/
“The work of Charlotte Moth places itself lightly in the world (...) Strong art-historical accounts of the period from 1990 onwards are hard to find, but Ina Blom’s book On the Style Site: Art, Sociality and Media Culture identifies some at least of the conditions that a group of mostly European artists were responding to in this period. Blom identifies style – notably of interiors, environments and spaces that are becoming simultaneously public and private – as a new area of concern, and as a somewhat confusing twist on the earlier twentieth- century avant-garde preoccupation with the merging of art and life. Moth’s work can be seen to share characteristics with artists such as Dominique Gonzalez-Foerster and Tobias Rehberger (among a larger group of artists discussed by Blom), in that the space of the gallery is strongly needed as the container for a complex combination of illumination, objects, furnishings and display items, histories, arrangements and images, not all of which have the same weight, physical insistence or sculptural presence." (Ian Hunt, 2016)

Charlotte Moth was born in 1978 in Carshalton, United Kingdom. She has been living in Paris since 2007.

"La marche supplémentaire" / 'The extra Step'
en collaboration avec / in collaboration with
Marcelle Alix
Commissaires / Curators : Isabelle Alfonsi & Cécilia Becanovic
Photos : Aurélien Mole
Jusqu'au / Until 01.09.2024

#maisonlouiscarre #alvaraalto #elissaaalto
#marcellealix #charlottemoth
... Voir plusVoir moins

« Le travail de Charlotte Moth se place avec légèreté dans le monde (...) S’il est difficile de trouver de fortes interprétations de l’art à partir de 1990, le livre d’Ina Blom On the Style Site: Art, Sociality and Media Culture identifie certains des contextes auxquels un groupe d’artistes, principalement européens, répondent aujourd’hui. Blom identifie le style – en particulier les intérieurs, les environnements et les espaces qui deviennent simultanément publics et privés – comme un nouveau domaine de recherche et comme un tournant quelque peu déroutant par rapport aux préoccupations antérieures des avant-gardes du XXe siècle, portant sur la fusion de l’art et de la vie. On peut envisager le travail de Moth comme partageant des caractéristiques avec celui d’artistes tels que Dominique Gonzalez-Foerster et Tobias Rehberger (parmi le groupe plus large abordé par Blom), en ce que l’espace de la galerie devient absolument nécessaire pour contenir une combinaison complexe d’éclairages, d’objets, d’éléments de mobilier et de présentation, d’histoires, d’arrangements et d’images, n’ayant pas tous le même poids, la même existence physique ou la même présence sculpturale. » (Ian Hunt, 2016)

Charlotte Moth est née en 1978 à Carshalton, Royaume-Uni. Elle vit à Paris depuis 2007.
/
“The work of Charlotte Moth places itself lightly in the world (...) Strong art-historical accounts of the period from 1990 onwards are hard to find, but Ina Blom’s book On the Style Site: Art, Sociality and Media Culture identifies some at least of the conditions that a group of mostly European artists were responding to in this period. Blom identifies style – notably of interiors, environments and spaces that are becoming simultaneously public and private – as a new area of concern, and as a somewhat confusing twist on the earlier twentieth- century avant-garde preoccupation with the merging of art and life. Moth’s work can be seen to share characteristics with artists such as Dominique Gonzalez-Foerster and Tobias Rehberger (among a larger group of artists discussed by Blom), in that the space of the gallery is strongly needed as the container for a complex combination of illumination, objects, furnishings and display items, histories, arrangements and images, not all of which have the same weight, physical insistence or sculptural presence. (Ian Hunt, 2016)

Charlotte Moth was born in 1978 in Carshalton, United Kingdom. She has been living in Paris since 2007.

La marche supplémentaire / The extra Step
en collaboration avec / in collaboration with
Marcelle Alix
Commissaires / Curators : Isabelle Alfonsi & Cécilia Becanovic
Photos : Aurélien Mole
Jusquau / Until 01.09.2024

#maisonlouiscarre #alvaraalto #elissaaalto
#marcellealix #charlottemothImage attachmentImage attachment+6Image attachment

0 CommentairesComment on Facebook

Née en 1950, Mira Schor vit à New York. Elle est une artiste et autrice connue pour la défense d’une pratique picturale dans le contexte de l’éclatement des médiums artistiques et pour son engagement dans l’histoire de l’art féministe. Elle a fait partie du programme féministe de CalArts (sous la direction de Judy Chicagoet Miriam Schapiro) au cours duquel elle a participé à l’une des expositions féministes les plus marquantes du XXe siècle : la Womanhouse. Sa pratique conjugue la maîtrise des formes et de la matière avec des enjeux politiques et théoriques. Son travail est principalement centré autour des récits et des représentations genrées du corps et sur les représentations du langage par le dessin ou la peinture. Ses œuvres récentes explorent l’expérience de vivre dans un contexte d’inégalité, d’austérité et d’accélération du temps, qu’elle contrebalance avec la puissante attraction des anciennes conceptions du temps, de l’artisanat et du plaisir visuel.

Born in 1950, Mira Schor is a New York-based artist and writer noted for her advocacy of painting in a post-medium visual culture and for her contributions to feminist art history. She was a member of the CalArts Feminist Art Program and a participant in the historical feminist art installation Womanhouse. Schor’s work balances political and theoretical concerns with formalist and material passions. Her work is mostly focused on gendered narrative and representation of the body but also on representation of language in drawing and painting. The central theme in recent paintings is the experience of living in a moment of radical inequality, austerity, and accelerated time, set against the powerful pull of older notions of time, craft, and visual pleasure.

"La marche supplémentaire" / 'The Extra Step',
en collaboration avec / in collaboration with Marcelle Alix

Avec / With : Ian Kiaer, Laura Lamiel, Charlotte Moth, Mira Schor.

Curators / Commissaires : Isabelle Alfonsi et Cécilia Becanovic
Photos : Aurélien Mole

Jusqu'au / Until 01.09 2024

#maisonlouiscarre #alvaraalto #elissaaalto
#marcellealix #iankiaer #lauralamiel #charlottemoth #miraschor
... Voir plusVoir moins

Née en 1950, Mira Schor vit à New York. Elle est une artiste et autrice connue pour la défense d’une pratique picturale dans le contexte de l’éclatement des médiums artistiques et pour son engagement dans l’histoire de l’art féministe. Elle a fait partie du programme féministe de CalArts (sous la direction de Judy Chicagoet Miriam Schapiro) au cours duquel elle a participé à l’une des expositions féministes les plus marquantes du XXe siècle : la Womanhouse. Sa pratique conjugue la maîtrise des formes et de la matière avec des enjeux politiques et théoriques. Son travail est principalement centré autour des récits et des représentations genrées du corps et sur les représentations du langage par le dessin ou la peinture. Ses œuvres récentes explorent l’expérience de vivre dans un contexte d’inégalité, d’austérité et d’accélération du temps, qu’elle contrebalance avec la puissante attraction des anciennes conceptions du temps, de l’artisanat et du plaisir visuel.

Born in 1950, Mira Schor is a New York-based artist and writer noted for her advocacy of painting in a post-medium visual culture and for her contributions to feminist art history. She was a member of the CalArts Feminist Art Program and a participant in the historical feminist art installation Womanhouse. Schor’s work balances political and theoretical concerns with formalist and material passions. Her work is mostly focused on gendered narrative and representation of the body but also on representation of language in drawing and painting. The central theme in recent paintings is the experience of living in a moment of radical inequality, austerity, and accelerated time, set against the powerful pull of older notions of time, craft, and visual pleasure.

La marche supplémentaire / The Extra Step, 
en collaboration avec / in collaboration with Marcelle Alix

Avec / With : Ian Kiaer, Laura Lamiel, Charlotte Moth, Mira Schor.

Curators / Commissaires : Isabelle Alfonsi et Cécilia Becanovic
Photos : Aurélien Mole

Jusquau / Until 01.09 2024

#maisonlouiscarre #alvaraalto #elissaaalto
#marcellealix #iankiaer #lauralamiel #charlottemoth #miraschorImage attachmentImage attachment+Image attachment

0 CommentairesComment on Facebook

La présentation du livre Alvar Aalto a eu lieu le samedi 15 juin, en présence de l’auteur Philippe Trétiack et des personnes des Éditions de l’Amateur. Kengo Kuma est arrivé en invité surprise !

The presentation of the book Avar Aalto took place on Saturday 15 June, in presence of the author, Philippe Tréticak, and the persons of Éditions de l’Amateur. Kengo Kuma arrived as a surprise guest!

#maisonlouiscarre #alvaraalto #editionsdelamateur #philippetretiack #kengokuma
... Voir plusVoir moins

La présentation du livre Alvar Aalto a eu lieu le samedi 15 juin, en présence de l’auteur Philippe Trétiack et des personnes des Éditions de l’Amateur. Kengo Kuma est arrivé en invité surprise !

The presentation of the book Avar Aalto took place on Saturday 15 June, in presence of the author, Philippe Tréticak, and the persons of Éditions de l’Amateur. Kengo Kuma arrived as a surprise guest!

#maisonlouiscarre #alvaraalto #editionsdelamateur #philippetretiack #kengokumaImage attachmentImage attachment+2Image attachment

0 CommentairesComment on Facebook

Load more